Léa Lejeune, journaliste, a créé avec Morgane Dion, Plan Cash, newsletter féministe et plateforme de formations. Objectif : informer les femmes sur tous les sujets liés à l'argent. Cette éducation financière basique (gérer son budget), ou plus poussée, est indispensable pour que chaque femme puisse gérer son budget mais aussi réfléchir à une éventuelle épargne de secours, et pourquoi pas, un investissement plus important. Dans cet épisode, nous évoquons de nombreux sujets : les impôts, le prêt d'argent aux amis, amies, l'investissement immobilier quand on est célibataire, l'héritage : fabrique des inégalités sociales, la dépendance économique dans le couple, retraite des femmes (particulièrement pénalisées) etc. Un épisode riche ;) Bonne écoute !

Retrouvez Plan Cash :
Instagram : https://www.instagram.com/plancash_media/
Infos : https://linktr.ee/plancash_media
Twitter : https://twitter.com/Lea_Lejeune
https://www.facebook.com/plancashmedia

Références citées dans l'épisode (à suivre)

Télévision

Podcasts

Livres

  • "Le prix Ă  payer : ce que le couple hĂ©tĂ©ro coĂ»te aux femmes" de Lucile Quillet, Ă©ditions Liens qui libèrent
  • "Le genre du capital" de CĂ©line Bessière, Sibylle Gollac, Ă©ditions de la DĂ©couverte
  • "le couple et l'argent" de Titiou Lecoq, Ă©ditions l'iconoclaste
  • "LibĂ©rĂ©es ! le combat fĂ©ministe se gagne devant le panier de linge sale" de Titiou Lecoq, livre de poche

Articles / statistiques

  • "Les retraites des femmes sont aujourd’hui 40 % en dessous de celles des hommes." Parce qu'elles ont Ă©tĂ© moins payĂ©es que les hommes toute leur vie, qu'elles ont dĂ» s'arrĂŞter pour Ă©lever leurs enfants, passer Ă  temps partiel etc, elles ont des carrières hachĂ©es, incomplètes. Double journĂ©e et double peine. Elles doivent souvent aller jusqu'Ă  67 ans pour avoir une retraite Ă  taux plein. Et ça ne s'amĂ©liorera pas si le projet de rĂ©forme des retraites du gouvernement passe. https://www.lemonde.fr/politique/article/2023/01/24/retraites-pour-les-femmes-une-reforme-a-double-tranchant_6159133_823448.html
    Pour agir, rdv dans la rue en manifestation partout en France (Outre-mer compris) le 7 mars 2023, et si vous ne l'avez pas déjà fait, signez et relayez la pétition : https://www.change.org/p/retraites-non-%C3%A0-cette-r%C3%A9forme-injuste-et-brutale-reformesdesretraites/u/31312159

  • EspĂ©rance de vie sans incapacitĂ© (de travail) en France : 66 ans pour les femmes, 64 pour les hommes. Infographie : https://twitter.com/CFDT/status/1606278161704042497
    Comme le précise Léa Lejeune dans l'épisode, à partir de 55 ans, de nombreuses femmes ne sont plus en emploi, car déjà licenciées par leur employeur, ou en invalidité. Donc elles n’arrivent pas à taux plein à 62 ans (âge légal de la retraite, à date, en mars 2023, avant réforme potentielle, actuellement en débat au Sénat)

  • « La dĂ©pendance Ă©conomique des femmes, une affaire d’État » " le titre de la nouvelle « note » de « l’Observatoire de l’émancipation Ă©conomique des femmes » crĂ©Ă© par la Fondation des femmes ne laisse planner aucun doute : qu’il s’agisse d’aides sociales ou de fiscalitĂ©, les femmes sont perdantes, les hommes sont gagnants. Les calculs mis en lumière par Lucile Peytavin et Lucile Quillet prolongent leurs travaux respectifs*. En mars dernier, elles montraient que : Les inĂ©galitĂ©s femmes hommes coĂ»tent 118 milliards d’euros chaque annĂ©e Ă  la France." https://www.lesnouvellesnews.fr/impots-aides-sociales-le-cout-de-la-misogynie/

  • IMPĂ”TS : si vous ĂŞtes en couple et faites vos impĂ´ts ensemble, ne pas choisir le "taux personnalisĂ©" (pas du tout avantageux), mais le "taux individualisĂ©".
    Si vous êtes célibataire (ou en couple, mais vous faites votre déclaration chacun de votre côté), voici la réponse de la Direction générale des Finances publiques suite à ma question, car j'avais eu, comme de nombreuses personnes, un rattrapage très important à payer entre septembre et décembre dernier, représentant jusqu'à 1/5e de mon salaire :

  • Concernant les raisons possibles d'un solde Ă  payer, en plus de ce que vous avez dĂ©jĂ  listĂ©, vous pouvez rajouter l'arrĂŞt ou la rĂ©duction d'un ou plusieurs crĂ©dits / rĂ©ductions d'impĂ´t type aide Ă  domicile, garde d'enfants etc., le dĂ©part d'un enfant Ă  charge ou un divorce / rupture de pacs pour la personne du foyer dont le revenu Ă©tait le plus important.

  • Il n’y a aucune rĂ©forme de l’impĂ´t sur le revenu ni de son son barème entre 2021 et 2022. La dernière modification du barème de l'IR concernait l'imposition des revenus 2020 : https://www.dispofi.fr/actualites/bareme-2020

  • NĂ©anmoins, le barème 2022 tiendra compte de l'inflation (discussions actuellement en cours dans le cadre du projet de loi de finances Ă  l'assemblĂ©e). L’indexation entre les revenus 2021 et 2022 ne peut faire aucun perdant, elle n’aboutit qu’à un impĂ´t soit constant, Ă  revenus identiques, soit en baisse. Autre proposition Ă  l'Ă©tude dans le cadre de la loi de finances faciliter les possibilitĂ©s de modulation Ă  partir d'un diffĂ©rentiel de 5% (au lieu de 10% actuellement).
    "Conformément à la promesse du gouvernement, le barème de l'IR proposé dans le PLF en cours de discussion pour les revenus 2022 sera indexé en fonction de la hausse des prix à la consommation selon les modalités suivantes :
    Jusqu'Ă  10 777 euros : 0%
    De 10 777 euros Ă  27 478 euros : 11%
    De 27 478 euros Ă  78 570 euros : 30%
    De 78 570 euros Ă  168 994 euros : 41%
    Au-delĂ  de 168 994 euros : 45%
    En 2023, les foyers qui présentent un revenu inférieur à 10 777 euros sur l'année 2022 ne seront donc pas imposables, contre 10 225 euros cette année. Autrement dit, les contribuables qui ont bénéficié d'une hausse de salaire, du fait de l'inflation, ne passeront pas dans la tranche supérieure d'imposition, en raison de la hausse des prix.
    Grâce à l'indexation du barème de l'impôt sur le revenu sur l'inflation, à 5,4%, un célibataire percevant 2 500 euros par mois, sans évolution de revenus, devrait bénéficier d'une baisse d'impôt estimée à 328 euros sur l'année d'imposition, selon le gouvernement. Autre avantage majeur de l'indexation du barème, les allocataires de prestations sociales ne seront pas pénalisés par des effets de seuils, les conditions des allocations prenant en compte l'évolution des prix à la consommation.
    Ce choix montre la détermination du Gouvernement à préserver les contribuables de toute hausse de la pression fiscale dans le contexte inflationniste, fait valoir l'exécutif dans l'exposé des motifs du PLF 2023. Il représente un coût de l'ordre de 6,2 milliards d'euros pour les finances publiques comparé à une décision d'absence d'indexation."

  • En cas de solde Ă  payer, si le montant est supĂ©rieur Ă  300€, il est Ă©talĂ© d'office sur 4 mois. En cas de difficultĂ©s financières, l'usager peut faire une demande exceptionnelle auprès de son centre des finances publiques (via la messagerie depuis l'espace personnel en ligne sur impots.gouv par exemple) qui statuera en fonction des Ă©lĂ©ments factuels et motivĂ©s qui lui seront apportĂ©s. Ce sont toujours des dĂ©cisions individuelles en fonction de la situation de chaque foyer. Il n'y pas de règles.

AVERTISSEMENT IMPORTANT : Ne jamais s'inscrire sur une application ou site de rencontres payant sans 1) lire les avis sur Google (Play store) ou Apple (App store) 2) lire les conditions tarifaires de l'abonnement. Ainsi je vous déconseille fortement le site PARSHIP, qui pratique l'extorsion : on ne peut pas résilier avant 1 an obligatoire, même si on n'utilise plus le service, qui n'est pas satisfaisant, car très peu de personnes dans votre région. Le service client n'a que mépris pour les clients et le service communication ne veut rien entendre (un comble), aucun arrangement possible. Donc évitez-vous une dépense inutile.

Prise de son, montage et mixage : Isabelle Field
Musique : Générique de "Manimal", virgules sonores : Edouard Joguet
Logo conçu par Lynda Mac-Connell
HĂ©bergement : Podcloud